Wood-Skin

Le design dynamique devient intelligent.

La fabrication numérique bat son plein, à la recherche de nouvelles formes et dans le respect de l'environnement. Giulio Masotti, co-fondateur de Wood-Skin, estime que la technologie dictera de plus en plus le design de l'avenir.

Client: Wood-Skin
Ville: Milan
Pays: Italie

Ils l'appellent "matériau numérique", une description pleine d'esprit pour un matériau à la composition suivante: deux couches de bois couplées à une couche centrale de textile. Le résultat, aussi innovant que révolutionnaire, donne une forme tangible aux chefs-d'œuvre de créativité et de dynamisme - des combinaisons infinies de formes architecturales avec une touche artisanale et une saveur métropolitaine. Giulio Masotti, PDG et co-fondateur de Wood-Skin - startup fondée en 2013 avec trois partenaires Stefano Baruffaldi, Susanna Todeschini et Gianluca Lo Presti - a eu l'idée, qui allait devenir un processus industriel breveté et servir un objectif spécifique, "pour réaliser des formes complexes de manière simple et économique, à la fois en termes d'environnement de création et du design lui-même", comme l'explique l'équipe de Milan. La nécessité et l'expérimentation ont fusionné et ont abouti à de nouveaux mots qui ont la résonance d'un mantra: «matériaux intelligents» et «machines intelligentes». Une combinaison intelligente, avec l'aura d'une fraternité prodigieuse, décrite par Giulio Masotti, un homme qui manœuvre habilement au milieu de nouveaux défis et de tendances innovantes et qui contribue déjà à un avenir multisensoriel.

Innovation, technologie, créativité: Biesse et Wood-Skin partagent une identité forte et une vocation commune, et se sont ainsi réunis pour partager leur expérience à Ventura-Lambrate, lors du Salone del Mobile. «Nous voulions explorer le potentiel de travailler ensemble à l'avenir, avec des matériaux intelligents tels que Wood-Skin et notre passion commune pour l'innovation. Avec l'aide du MIT Boston, nous avons lancé un projet collaboratif, à la fois expérimental et pourtant extrêmement pratique: la table programmable. Ce nouveau concept incarne la vision d'un avenir où les meubles pourront s'auto-assembler une fois terminés par la machine qui les produit. Il ne s'agit pas simplement d'un prototype, mais plutôt d'un résultat concret qui donnera naissance à une gamme de produits dans un avenir proche».

Wood-Skin: Photo 1

Ce scénario peut sembler futuriste, mais en réalité, il est extrêmement pratique, s'il est soutenu par un niveau d'expertise approprié, capable de donner forme aux idées, de manière simple et directe. Comme le centre d'usinage Excel de Biesse. «La machine est extrêmement précise, polyvalente et efficace, ce qui nous permet de mettre en œuvre notre procédé breveté en effectuant un nombre illimité d'opérations d'usinage précises et complexes. Ceci, lorsqu'il est combiné avec un matériau innovant comme Wood-Skin, peut produire une gamme de résultats inhabituels et non conventionnels. Les machines Biesse nous permettent de changer l'état du matériau lui-même et de transférer le bois et d'autres matériaux d'un état solide à un état numérique, dans lequel le matériau devient intelligent et est prêt à prendre d'autres formes, une fois qu'il a été retiré de la machine ».

Six ans se sont écoulés depuis la première sortie en 2013 d'un produit complètement original. Que s'est-il passé depuis? "Wood-skin est désormais une entreprise avec un brevet internationalement reconnu qui expédie ses marchandises dans le monde entier à travers un réseau de plus en plus dense d'agents et de distributeurs. Nous avons structuré l'entreprise un projet après l'autre, dans le but d'offrir un produit et un service de plus en plus complet pour nos clients, architectes et entrepreneurs généraux qui sont à la recherche de nouvelles solutions, de nouvelles formes et de nouvelles technologies. Wood-Skin se compose désormais de 20 personnes, architectes, ingénieurs et concepteurs informatiques qui fournissent des conseils d'experts sur la façon d'utiliser et de développer nos solutions pour les surfaces 3D à travers une gamme très variée de projets. Nous continuons à opérer principalement dans la décoration intérieure, mais nous prenons des mesures importantes vers l'extérieur, où des projets importants nous attendent. Notre espoir était que les architectes et les concepteurs nous aideraient à trouver des moyens d'exploiter le potentiel du marché de ce textile rigide, et heureusement, c'est ce qui s'est produit. Six ans plus tard, nous avons réalisé des dizaines de projets dans le monde et ont a vu Wood-Skin recevoir la reconnaissance officielle de technologie de pointe pour la création de surfaces 3D complexes, grâce à un projet qui a été très important et emblématique pour nous: en août, la rénovation du hall XIV à l'ONU à Genève sera complété par le studio d'architecture Peja Associati. Et ils ont choisi Wood-Skin pour créer le plus grand plafond suspendu de forme libre au monde! ".

La modélisation paramétrique, la conception générative et l'intelligence artificielle ouvrent un monde de formes et d'optimisations qui étaient encore inimaginables il y a quelques années à peine.
Giulio Masotti Co-fondateur
Giulio Masotti
Wood-Skin: Photo 2
L'installation de Wood-Skin à l'intérieur du bLab, l'espace dédié aux clients et aux logiciels du stand Biesse au salon Ligna 2015.
Wood-Skin: Photo 3
Wood-Skin a personnalisé le campus Pesaro du groupe Biesse, en couvrant le comptoir du bar et en créant des sièges et des revêtements à l'intérieur du showroom.
Wood-Skin: Photo 4
Intérieur du magasin Iuter à Milan.
Les grandes idées ont besoin de grands partenaires.
Découvrez comment vous pouvez transformer votre entreprise avec Biesse.
Cookies help us to provide our services. Using these services, you agree to the use of cookies from us. Info
Go to top of page